Mont-Rougement
   
Text Size

Témoignages de partenaires

PDFImprimerEnvoyer

Les partenaires de l'Association du mont Rougemont expliquent leur appui pour nos activités.

Témoignage du mouvement Desjardins

Le Mouvement Desjardins est très actif et très présent dans le développement durable. L’Association du Mont Rougemont est un excellent exemple, chez-nous, de la mise en place de ce principe.

L’Association conscientise les usagers de l’importance de ce joyau des Montérégiennes qu’est le Mont Rougemont.
Elle préserve et améliore le milieu naturel de cette montagne par des actions concrètes.
Elle créée des activités formatrices sur le terrain avec les jeunes, donc, porteuses pour l’avenir.

C’est pourquoi la caisse Desjardins de Marieville-Rougemont et la caisse Desjardins de Beloeil-Mont-St-Hilaire ont accepté avec fierté de participer financièrement aux projets de cet organisme qui répond entièrement aux valeurs des caisses impliquées dans le développement durable.
Logo_desjardins_web
Angélina Lagacé
Vice-présidente de la caisse Desjardins Marieville-Rougemont
Membre du conseil des représentants de la région de Richelieu-Yamaska


Témoignage de la Coop Saint-Damase

La Coop Saint-Damase est heureuse de participer au projet de gestion durable du mont Rougemont. Actifs au sein du milieu agricole qui l’entoure, les membres logo_SAINT-DAMASE_webet le personnel de la Coop ne pouvaient rester indifférents à un mouvement collectif de sauvegarde de ce joyau de beauté et de richesse écologique. Pour notre bonheur, et celui des générations futures…

Daniel Barré
Directeur général
Coop agricole de Saint-Damase


Témoignage de la MRC de Rouville

La MRC de Rouville regorge d’attraits, de magnifiques paysages, de trésors naturels et de savoir-faire exceptionnels. Ces atouts font partie intégrante de nos collectivités et ils contribuent à l’émergence de notre sentiment d’appartenance face à celles-ci.

Grâce à son projet Pour une gestion communautaire du mont Rougemont : mettons en valeur les ressources locales !, l’Association du mont Rougemont et les quelques 300 propriétaires qu’elle représente ont décidé de mettre en lumière plusieurs de ces atouts en alliant entre autres le savoir-faire local et la conservation des espaces naturels.

L’initiative de l’organisme a permis de démontrer qu’il est possible de valoriser à la fois les entreprises, les artisans et l’environnement, intégrant ainsi leslogoMRCRouville_web
principes du développement durable.

C’est justement parce que le projet répond aux principes du développement durable, en plus d’apporter un effet positif sur l’image de la MRC et de mettre en valeur l’une de nos montérégiennes que le Conseil des maires de la MRC de Rouville a décidé d’appuyer ce projet régional via le programme du pacte rural.

Pierre-Olivier Labart
Agent de développement rural
CLD Au coeur de la Montérégie

Témoignage du CLD des MaskoutainsLogo_cldlesmaskoutains

Au CLD des Maskoutains tout comme au Pacte rural maskoutain nous avons cette conviction que cette belle montagne qu'est le mont Rougemont mérite qu'on lui prête une attention toute particulière pour la protection de ses caractéristiques intrinsèques et la préservation de son cachet paysager tout en se permettant une exploitation douce et durable de ses ressources dans le meilleur intérêt de la population actuelle et des générations à nous suivre.

Yvon Pesant
Maire de Saint-Marcel sur Richelieu
Président du Comité de gestion du Pacte rural Maskoutain

Témoignage de la Direction du patrimoine écologique

Le travail de l'Association est le fer de lance par votre travail de sensibilisation et votre présence sur la montagne, qui fera que les gens poseront des gestes pour protéger leur montagne. Et l’exemple de Joop Gieling, comme celui de l'Abbaye cistercienne et bientôt celui de Conservation de la nature sera probablement le coup d'envoi qui décidera d'autres propriétaires à vous suivre. C'est stimulant!

Marcelle Ruest
Ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs
Direction du patrimoine écologique et des parcs

« Ensemble, y en a pas un qui force », comme disait mon père!